Il y a cinquante ans et plus : 1958, 1948...

/ Actualité - écrit par krinein, le 22/08/2008

Temps de lecture estimé de l'article : 5 minute(s) - laisser un commentaire

Après avoir évoqué les années 1998, 1988, 1978 et 1968, Krinein se retrouve en pleine préhistoire pour un site culturel créé en 2001. Afin de rendre hommage à toutes ces années en 8 qui ont précédé l'âge moderne, nous vous proposons un échantillon du monde de la culture en 1958, 1948, 1938...

1958

Au cinéma, l'année s'ouvre sur Les dix commandements de Cecil B. DeMille et s'achève sur les Sueurs froides du sieur Hitchcock. Entre les deux, Orson Welles a eu La soif du mal et Tati était Mon oncle (lire la critique). Quant aux amateurs d'épouvante James Stewart entre Kim Novak dans Sueurs froides
James Stewart entre Kim Novak
dans Sueurs froides
anglaise, ils ont assisté à La revanche de Frankenstein qui marque la deuxième incursion de Peter Cushing dans le rôle du baron.

A la radio, l'ancêtre de Questions pour un champion fait son apparition : Le jeu des mille francs, d'abord présenté par Henri Kubnick, il sera rendu célèbre par l'animateur Lucien Jeunesse. En 2008, le jeu existe toujours, sous le nom de Jeu des mille euros.

En bande dessinée, Spirou et Fantasio atteignent leur dixième tome sous la férule de Franquin, dans lequel on trouve deux histoires : Les pirates du silence et La Quick Super (lire la critique).

1948

Les détectives en herbe retiennent 1948 comme l'année qui voit naître le fameux jeu de société Cluedo (lire la critique). On ne s'en lasse pas.

Cluedo : les armes du crime
Cluedo : les armes du crime
Dans les librairies, on peut trouver le nouveau livre de Boris Vian, Et on tuera tous les affreux (lire la critique), ainsi que le premier album des aventures de l'aviateur Buck Danny.

Côté manga : à 20 ans, Osamu Tezuka s'inspire de Conan Doyle pour créer Lost World.

Au cinéma, Orson Welles est doublement présent : d'une part avec Le criminel (lire la critique) qu'il réalise et interprète, d'autre part avec le film de Charlie Chaplin Monsieur Verdoux (lire la critique), dont il a eu l'idée. Hitchcock, de son côté, livre une perle méconnue appelée Correspondant 17, avec l'excellent George Sanders.

1938

Le cinéma est en état de grâce en cette année 1938 : le dessin animé de Walt Disney Blanche-Neige et les 7 nains sort quelques mois avant Les aventures deLouis Jouvet et Arletty posent l'atmosphère dans Hôtel du Nord
Louis Jouvet et Arletty posent
l'atmosphère dans Hôtel du Nord
Robin des Bois et son Errol Flynn légendaire. Louis Jouvet et Arletty échangent quelques répliques mythiques dans Hôtel du Nord, Raimu vilipende la Pomponette dans La femme du boulanger (lire la critique), et Gabin savoure les yeux de Michèle Morgan dans Le quai des brumes. Sacha Guitry, de son côté, se livre à ses deux marottes : adapter ses pièces à l'écran (Quadrille) et enseigner l'Histoire en amusant (Remontons les Champs-Elysées) - lire la critique Sacha Guitry : 1936-1938.

La bande dessinée, quant à elle, voit naître deux héros dont on parle encore aujourd'hui : Superman aux Etats-Unis (lire le dossier), créé par Jerry Siegel et Joe Shuster, et Spirou en Belgique, créé par Rob-Vel bien avant d'être repris par Jijé, puis Franquin.

1928 et avant


Vous vous en doutez, avant 1938, c'est un peu la disette. Pour 1928, on se contentera donc du Cirque (lire la critique) de Charlie Chaplin (encore lui !) au cinéma, et de L'Affaire Charles Dexter Ward, l'une des oeuvres maîtresses de H.P. Lovecraft, en littérature.

En 1918, l'oeuvre la plus importante signée durant l'année est l'Armistice.

En 1908, ce sont ces bons vieux Pieds Nickelés, pionniers de la bande dessinée française (lire le dossier), qui sauvent la mise, ainsi que ce bon vieux Gaston Leroux et son Parfum de la dame en noir (lire la critique), qui fascinera des générations de lecteurs.

Et pour finir, un énorme bond en arrière nous fait atterrir en 1818, année de publication du fameux Frankenstein ou le Prométhée moderne de Mary Shelley (lire la critique), qui donne naissance au personnage que l'on sait.


Il y a dix ans : 1998
Il y a vingt ans : 1988
Il y a trente ans : 1978
Il y a quarante ans : 1968

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Cinéma