Il y a vingt ans : 1988...

/ Article - écrit par Danorah, le 03/04/2008

Temps de lecture estimé de l'article : 6 minute(s) - laisser un commentaire

Après une rétrospective de l'année 1998, nous poursuivons notre voyage dans le temps et faisons un nouveau bond en arrière d'une dizaine d'années... Nous voici donc en 1988. Qu'ont retenu de cette année les rédacteurs successifs de Krinein ? Petit tour d'horizon, rubrique par rubrique.

Cinéma


Si 1988 est l'année de la sortie du mythique Piège de cristal, jalon incontournable du film d'action, du Grand Bleu de Luc Besson, film culte de toute une génération, du grand spectacle Willow que l'on doit à Ron Howard et George Lucas, ou encore du génial Qui veut la peau de Roger Rabbit ? signé Robert Zemeckis, elle est surtout un grand cru en matière de cinéma fantastico-horrifique. Jugez plutôt : Aux frontières de l'aube de Kathryn Bigelow, le premier Maniac cop de William Lustig, qui connaîtra deux suites, Bad taste de Peter Jackson, premier film d'une carrière qui le mènera où l'on sait, et le méconnu Flic ou zombie avec Treat Williams et Joe Piscopo. Etienne Chatiliez, loin des blockbusters et des films d'horreur, sort La vie est un long fleuve tranquille, un de ses films les plus mémorables grâce à son chapelet de répliques cultissimes. Quant à Martin Scorsese, il cause un scandale en septembre avec la sortie de La dernière tentation du Christ, que les extrémistes tentent de faire interdire.


BD

Les auteurs de Tif et Tondu Will et Desberg se lâchent enfin et réalisent le gentiment érotique Jardin des désirs, qui ne sera pas leur dernière collaboration sur le sujet. Du côté des aventures qui commencent, Griffo et Van Hamme entament leur tryptique S.O.S. Bonheur tandis que Cailleteau et Vatine sortent le premier tome de Aquablue. Van Hamme toujours : 1988 est aussi l'année de sortie du célèbre Grand pouvoir du Chninkel. Outre-Atlantique, Neil Gaiman lance son célèbre Sandman chez DC Comics tandis que Wolverine gagne enfin sa première série en solo sous l'égide de Chris Claremont et John Buscema ; elle arrivera chez nous l'an d'après.

Musique


1988 est l'année des premiers balbutiements d'une ribambelle d'artistes majeurs des années 90 à nos jours. Jugez plutôt : elle marque la naissance des Smashing Pumpkins, de Nine Inch Nails, des Deftones, ainsi que la sortie du premier album où figure Tori Amos, Y Kant Tori Read, et encore de l'EP Abbey Road des Red Hot Chili Peppers (pas encore auréolés du succès de Blood Sugar Sex Magik). Les Pixies sortent leur deuxième album, Surfer Rosa, Metallica commence à avoir de la bouteille et confirme sa suprématie avec ... And Justice for All, tandis que les déjà vétérans Iron Maiden pondent leur Seventh Son of a Seventh Son. En France, pas grand chose à signaler qui ait laissé une trace dans nos colonnes, à part peut-être un EP des Bérus, Ils veulent tous nous tuer.


Médias

Selon que vous êtes une mamie ou un gamer, vous estimerez que l'évènement majeur de 1988 est la première émission de Questions pour un champion ou le premier numéro de Joystick, le magazine des jeux vidéo. Si vous êtes dans le deuxième cas, vous gagnez une critique supplémentaire de ce magazine dont la qualité a malheureusement périclité depuis sa création.
Mais 1988, c'est surtout l'année de création des Guignols de l'info, qui fêteront donc leurs 20 ans en août 2008. Pour la peine, ils ont droit eux aussi à une deuxième critique.

 


Livres

En 1988, deux écrivains majeurs de la littérature anglophone signent deux oeuvres majeures dans deux registres littéraires bien différents : Roald Dahl met au monde la petite Matilda, tandis que Ca de Stephen King débarque en France, deux ans après sa sortie en anglais.
Pendant ce temps, Umberto Eco publie Le Pendule de Foucault, et Paulo Coelho ne se doute pas encore que son Alchimiste va devenir un best-seller international. Quant à Terry Pratchett, il poursuit son bonhomme de chemin avec le tome 5 des Annales du Disque-Monde, intitulé Sourcellerie.

 


Manga

1988 est un bon cru pour la culture manga : le cinéma accueille les désormais classiques Akira, de Katsuhiro Otomo et Le tombeau des lucioles de Isao Takahata.
Sur les rayons des librairies, on trouve le premier tome de Patlabor de Masami Yuki.

 

Jeux/jdr

La 1ère édition de Warhammer fait son apparition. L'évènement est tellement marquant qu'on vous en propose même une deuxième critique.


Il y a dix ans : 1998

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Cinéma